Rechercher
  • elodiegelsomino

Libido: comment la relancer ?

Stress chronique, fatigue, charge mentale, fluctuations hormonales, routine… Notre libido est mise à rude épreuve tout au long de notre vie de femme.


La libido c’est une énergie vitale. Freud la voyait comme une pulsion, une force fondamentale qui nous met en mouvement et nous raccroche à la vie. La libido s’active spontanément, ou en réponse à des images, des pensées ou par la présence d’un(e) partenaire. C’est un indicateur clé de la santé en naturopathie.

Mais parfois il arrive qu’on n’ait pas « envie », on se sent tout simplement épuisée et la fatigue invoquée n’est pas une excuse, elle est belle et bien réelle. On peut alors culpabiliser, se sentir même « anormale » et impuissante. Pourtant des solutions naturelles existent et il est vital de revenir à soi pour la retrouver.


Rechargez vos batteries :


· Assurez-vous d’avoir un sommeil de qualité: Le sommeil est un besoin vital de l’être humain au même titre que l’oxygène, l’eau et la nourriture. C’est la nuit, que l’organisme récupère.

· Reminéralisez-vous via une alimentation hypotoxique et vivante. Misez sur des assiettes colorées, des aromates riches en enzymes qui accélèrent la digestion, des cuissons douces pour conserver un maximum les vitamines et minéraux des nutriments et ainsi vous revitaliser.


Faites le point sur votre équilibre hormonal :

Un cycle menstruel perturbé, une sécheresse vaginale, une contraception inadaptée, un excès de cortisol (l’hormone du stress)… Autant de facteurs pouvant entraîner une baisse de la libido.


· Reconnectez-vous à votre cycle . La libido fluctue au cours du cycle menstruel

, nous n’avons pas un niveau d’énergie linéaire. Identifier les périodes du cycle propices à la libido vous permettra de respecter vos besoins.


· Choisissez une contraception en conscience car elle peut influer votre libido. Par exemple, La pilule contraceptive stoppe l’activité de vos ovaires en fournissant des hormones de synthèse qui les mettent au chômage technique. Conséquence : les ovaires ne produisent plus d’hormones sexuelles nécessaires à la libido comme l’œstradiol et la testostérone.


· Abaissez votre niveau de stress – il peut perturber toute la machine hormonale. Un taux de cortisol trop élevé perturbe le métabolisme et vient empêcher la production des hormones essentielles pour favoriser la libido.


Prenez soin de votre bassin :




Le bassin est souvent le lieu de blocages énergétiques issus de traumas de notre passé ou de nos lignées qui restent engrammés dans les cellules de cette zone. Il est donc fondamental de remettre de la conscience et de l’énergie dans cette zone.


· Oxygénez votre bassin à travers la respiration et le mouvement : le yoga permettra une libération des tissus profonds et l’ouverture des hanches et du bassin, la respiration diaphragmatique vous permettra de faire redescendre l’énergie du corps dans le bassin.


· Hydratez vos muqueuses : parfois la pénétration peut être douloureuse et violenter le corps, impactant ainsi la libido. Hors il suffit parfois d’un petit coup de pouce comme l’huile d’onagre à utiliser comme lubrifiant pour retrouver un confort sexuel. Pensez également à avoir une alimentation riche en oméga 3 afin de nourrir vos tissus.



Vous l’avez donc réalisé, les causes d’une baisse de libido peuvent être nombreuses et ce phénomène peut nous déstabiliser et considérablement impacter notre estime. N’hésitez pas à vous faire accompagner.


#libido #boosterlibidofemme #naturopathie #libidofemme #équilibrehormonal #stresslibido #sexualitéfemme #sécheressevaginale #pilulelibido

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout